CHAIS

Les chais sont mystérieux. Cathédrales silencieuses, ces espaces abritent une lente transformation continue. Le vin y évolue sans cesse, dans l’invisibilité que lui confère le chêne de la barrique.
Un chai doit garantir trois facteurs : une température stable, une hygrométrie constante et une obscurité maitrisée.
Le reste n’est que pure création, décorrélée de la vinification. Créations architecturales modernes, percées troglodytes, matériaux nobles ou bruts, ces choix n’ont d’autre but que l’inutile esthétique harmonieuse.
Ces lieux uniques, où règne l’incohérence entre le fond et la forme, ont permis à Alexis Cottin de réaliser des photographies rendant compte du désir humain de beauté.

Ce sujet fait l’objet d’une exposition du 9 au 26 novembre 2017 à la Galerie Passagère, 6 avenue Delcassé, Paris 75008.